Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Pour la promotion du football dans les petites catégories, l’Assemblée nationale lance une coupe.

L’Assemblée nationale a procédé le lundi 13 mars 2017 au lancement à Ouagadougou d’une compétition mettant en jeu une coupe en football. Une convention de partenariat a été signée à cet effet par le président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo, le ministre des Sports et des loisirs, Tahirou Bangré et le président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Sita Sangaré. Une conférence de presse a été animée par les signataires. La coupe d’un coût estimé à près de 100 millions de francs CFA, concerne les catégories cadettes et minimes de l’ensemble des provinces et Régions du Burkina.

L’organisation de la coupe de l’Assemblée nationale s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique 2017-2020. L’axe II de ce plan envisage la promotion de la culture et du sport. La convention a pour but de promouvoir la pratique du sport à l’intérieur du pays, et vise à faire du football un facteur de cohésion sociale et de paix. En organisant ce tournoi sur toute l’étendue du territoire nationale, l’Assemblée nationale espère aussi corriger les inégalités d’accès à la pratique du football chez les jeunes burkinabè et détecter du même coup de nouveaux talents pour les équipes nationale Salifou Diallo a précisé que cette activité est au-dessus des opinions et des partis politiques. «  Le sport est devenu aujourd’hui un instrument de la diplomatie, d’économique, de renforcement de la cohésion sociale et de l’unité nationale  » a-t-il poursuivi.

Le tournoi se déroulera en inter provinces, puis entre Régions. Les deux meilleures Régions joueront la finale à Bobo-Dioulasso. Le début des compétitions est prévu pour le 25 mars 2017 à Kaya. La donatrice de la coupe, l’Assemblée nationale avec l’appui de ses partenaires assure le financement de la compétition. Le ministère des Sports et loisirs supervise la manifestation et la fédération burkinabè de football (FBF) quant à elle, apporte son expertise technique. Au total, 272 matchs seront joués à travers le pays. Le président de la FBF, Sita Sangaré s’est réjoui de cette initiative de l’Assemblée nationale et s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que les objectifs escomptés soient atteints. D’ores et déjà, il a confirmé que du point de vue préparatif tout est fin prêt et le rendez-vous est pris sur les terrains.

Pour le ministre des Sports et loisirs Tahirou Bangré, « la qualité du sport commence par la jeunesse  ». Tout comme le PAN, le Ministre a demandé à ce que tous s’impliquent dans cette démarche pour assurer un succès total à l’événement.
Il sera mis en place un comité national, 13 comités régionaux et 45 organes provinciaux de suivi de ce tournoi. Le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo a indiqué que cette initiative prendra en compte les autres disciplines sportives les années à venir.

A lire également :