Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 1ER MARS 2017 A 16 HEURES

Président de séance :

Monsieur Salifou DIALLO
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :

– Monsieur Ahmed Aziz DIALLO
Quatrième Secrétaire parlementaire

– Monsieur Sangouan Léonce SANON
Cinquième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour : Ouverture de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2017.

La séance plénière du mercredi 1er mars 2017, consacrée à l’ouverture solennelle de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2017, s’est ouverte à 16 heures 07 minutes. Cette ouverture a été marquée par l’exécution de l’hymne national, le Di-taa-Niyé, avec l’accompagnement de la Garde nationale, suivie d’une minute de silence en mémoire des illustres disparus de la Nation, conformément à l’article 26, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée nationale.

1. Le quorum

La vérification des présences a donné le quorum suivant :
-  absents excusés : 16
-  absents non excusés : 05
-  députés présents : 106
-  procurations : 07
-  votants : 113

2. Les annonces

Les procès-verbaux des séances plénières des 24 et 25 novembre, des 02, 14 et 22 décembre 2016, des 09, 13, 19 et 23 janvier 2017, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.

De même, les comptes rendus analytiques des séances plénières des 19 et 23 janvier 2017, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.

En outre, il a été procédé à la validation du mandat de député de Madame ILBOUDO/THIOMBIANO F. Elise, en remplacement de Monsieur IDANI Oumarou, appelé au gouvernement.

Par ailleurs, le projet d’ordre du jour de la première session ordinaire de l’année 2017, établi par la Conférence des présidents, réunie le mardi 27 février 2017, a été adopté.

La présence de deux illustres parlementaires qui ont fait preuve de leur amitié, ont rehaussé, par leur présence, cette cérémonie. Ce sont :

-  Son Excellence Monsieur Cypriano CASSAMA, Président de l’Assemblée nationale populaire de Guinée Bissau, Président de l’Union parlementaire africaine (UPA) ;
-  Son Excellence Monsieur Lancina DOSSO, Président du Comité interparlementaire (CIP) de l’UEMOA et député de la République de Côte d’Ivoire.

Etaient également présentes à cette cérémonie, les personnalités ci-après :

-  Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier ministre, Chef du gouvernement, accompagné de ses ministres ;
-  des présidents d’institutions ;
-  des membres du corps diplomatique ;
-  des représentants des organisations internationales et interafricaines ;
-  le Chef de file de l’opposition politique ;
-  Monsieur Mélégué TRAORE, ancien Président de l’Assemblée nationale.

3. Le discours d’ouverture du Président de l’Assemblée nationale

Après avoir présenté et souhaité la bienvenue aux personnalités et invités de marque, le Président de l’Assemblée nationale a d’abord salué et souhaité une bonne et fructueuse rentrée parlementaire aux honorables députés. Il a aussi félicité les députés d’avoir rendu compte de leurs activités parlementaires à la base et de se prêter à l’écoute de celle-ci.

Il a ensuite, au nom de la Représentation nationale, salué la présence d’illustres personnalités, frères et amis, qui ont rehaussé de leur présence effective la présente cérémonie. Il s’agit de Leurs Excellences :

-  Monsieur Cypriano CASSAMA, Président de l’Assemblée nationale populaire de Guinée Bissau ;
-  Monsieur Lancina DOSSO, Président du Comité interparlementaire de l’UEMOA.
La présente session, a-t-il relevé, s’ouvre dans un contexte international et national marqué au plan mondial par une situation de globalisation de l’économie qui continue de se renforcer au détriment des pays pauvres. De même, la forte expansion humaine et la concentration du capital financier aux mains d’une infime minorité accentue la misère, le chômage et la précarité dans bien de pays de par le monde.
En Afrique particulièrement, la paupérisation continue et la maladie, le chômage, l’analphabétisme restent le lot quotidien des populations. En outre, la lutte contre le terrorisme épuise et annihile les efforts de développement des Etats.
Le contexte politique international est marqué par des luttes multiformes des populations manifestant contre des régimes prédateurs des libertés et de la démocratie.
Au plan national, le Président a salué les efforts du gouvernement pour la relance économique, son esprit d’ouverture et sa volonté de maintenir avec les syndicats un dialogue constant et constructif en vue de créer un climat social apaisé.
Sur le plan sécuritaire, le pays a été durement éprouvé par les attaques répétées des terroristes et leur cortège de deuils au cours de ces deux dernières années. La dernière en date s’est produite dans la nuit du 27 au 28 février 2017 sur deux commissariats de police de la province du Soum. Le parlement tient à renouveler son appel à une coopération sous régionale soutenue pour barrer la route au terrorisme qui accapare et mobilise une bonne part de nos ressources et énergies.
Dans le domaine de la gouvernance démocratique, se poursuit le processus de restauration et de raffermissement de l’Etat de droit, d’une société de progrès et de justice sociale aussi bien au niveau de l’Exécutif que du Législatif.
L’intersession qui vient de s’achever n’a pas été de tout repos pour les députés. En effet, certains groupes parlementaires ont mis à profit ce temps pour mener leurs journées parlementaires et les Commissions générales, pour finaliser leurs programmes d’activités, dans la perspective de l’opérationnalisation du plan stratégique 2016-2020.
En matière de diplomatie parlementaire, on note le renforcement de la coopération parlementaire aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral avec les activités ci-après :
-  du 21 au 26 janvier 2017, une visite d’amitié en République Fédérale d’Allemagne conduite par le Président de l’Assemblée nationale ;
-  l’Assemblée nationale a reçu la visite de plusieurs délégations étrangères dans le cadre des échanges d’informations et de bonnes pratiques ;
-  la participation active de la Représentation nationale aux réunions et sessions parlementaires internationales, à savoir : la 12e Conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’OCI ; la 1re session extraordinaire 2017 du parlement de la CEDEAO ; l’Assemblée parlementaire paritaire/ Afrique Caraïbe, Pacifique-Union européenne ; l’Assemblée parlementaire de la francophonie.
On note également à ce niveau, le renforcement du dialogue et de la coopération entre l’Assemblée nationale et les partenaires techniques et financiers dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique 2016-2020.
Au plan culturel, le pays vit au rythme de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se déroule depuis le 25 février dernier dans la capitale Ouagadougou. Le Président, au nom de la Représentation nationale, a formulé ses vœux de plein succès aux festivaliers.
Dans le domaine sportif, les étalons ont été félicités pour leur bonne prestation à la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui a eu lieu au Gabon.
A l’endroit des femmes, il a souhaité une bonne fête à l’occasion de la prochaine célébration de la Journée internationale de la femme qui aura lieu le 08 mars 2017.
Il a terminé ses propos par un appel au peuple à faire confiance au gouvernement et au programme gouvernemental qui est porteur d’espérance et de succès.
Enfin, le Président a déclaré ouverte la première session parlementaire ordinaire de l’année 2017.

4. Le contenu des messages des invités de marque

Après son discours d’ouverture, le Président de l’Assemblée a donné la parole à chacun des illustres hôtes pour livrer leurs messages à la Représentation nationale et au peuple du Burkina Faso.

A travers leurs déclarations, ils ont traduit leur reconnaissance, leur profonde gratitude d’amitié, de fraternité au peuple burkinabè pour son hospitalité. Ils ont salué et félicité le peuple burkinabè pour son exemplarité en matière de gouvernance et de bonne démocratie visible et apaisée.

Sur les questions sécuritaires, ils ont marqué leur solidarité au peuple burkinabè pour les séries d’attaques répétées dans le pays. Ils ont également lancé un appel à plus de détermination et de solidarité entre peuples pour la mise en place d’institutions fortes pour une bonne assise démocratique et pour lutter contre le terrorisme.

La prochaine séance plénière aura lieu le mardi 07 mars 2017 à 16 heures et sera consacrée à des échanges en vue de créer deux commissions d’enquête parlementaire.

La séance a pris fin à 17 heures 12 minutes.

Ouagadougou, le 02 mars 2017

Le Président

Salifou DIALLO
Président de l’Assemblée nationale

Le Secrétaire de séance

Sangouan Léonce SANOU
Cinquième Secrétaire parlementaire

A lire également :